5 bonnes pratiques UX pour votre e-commerce

photo e commerce

L’UX est un facteur essentiel en SEO mais aussi pour attirer de nouveaux prospects potentiels voire de nouveaux clients qui arriveraient sur votre site. Beaucoup d’e-commerçants investissent énormément dans cette expérience utilisateur pour apporter un design réconfortant et épuré. Simplicité, rapide, adaptatif, fluidité et naturel sont des critères UX à adopter pour votre e-commerce.


Les chiffres* au 1er trimestre en France en 2022

  • 32,5 milliards d’euros est le montant qui ont été dépensés,
  • 527 millions est le nombre de transactions effectuées,
  • le nombre de création d’e-commerce a augmenté de 11% soit 195 000 d’e-commerces ont vu le jour,
  • le panier moyen est de 62€ soit +6%,
  • le secteur du e-tourisme est toujours en forte progression soit une croissance de 135%,

L’UX: définition

En anglais cela signifie User eXperience, soit l’expérience utilisateur, on peut parler de l’UX design. En somme, c’est le vécu des utilisateurs lors d’une navigation sur un site internet. Le propriétaire d’un site analyse techniquement comment les utilisateurs interagissent sur son site, l’expérience peut-être bonne ou mauvaise. Chaque utilisateurs n’interfèrent pas de la même manière, d’autres seront moins perceptibles ou moins patients.

L’UX définit l’utilisabilité ainsi que l’émotion ressentie par des utilisateurs et dont le but est d’approprier le site plus confortablement, d’un point de vue technique et visuel. Une bonne expérience est une navigation très fluide, facile à utiliser, attractive et accessible. Il est associé souvent au design mais c’est aussi un facteur essentiel en SEO afin de gagner des points dans les résultats de recherche.

L’UX à ne pas confondre avec l’UI

Ce sont 2 termes qui se rapprochent mais leur aspect technique est différent. L’UX c’est qui est en rapport avec l’expérience des utilisateurs sur une interface, en gros c’est une interaction émotionnelle vécue considérée comme une expérience à travers un site internet. Il est surtout signe de fluidité et de facilité lors d’une navigation et c’est au UX designer de s’occuper de cet aspect pour améliorer certaines problématiques liées à l’utilisation du site internet.

Quant à l’UI, « Interface Utilisateur« , c’est lié à l’esthétisme d’une interface. L’UI designer crée une interface avec de multiples éléments comme le visuel, l’animation, les champs de saisie de texte, les images, les vidéos et les boutons. Son but est de personnaliser l’interface de manière à ce que cela correspond à l’objectif ou à la personnalité du site internet. Il doit faire en sorte que le site soit très attirant esthétiquement et naturellement.

En résumé, l’UX désigne l’expérience vécue par les utilisateurs lors d’une navigation sur une interface et l’UI désigne la conception attrayante d’une interface.

5 pratiques UX pour votre e-commerce

1- misez sur la simplicité du design

Plus le site est simple d’utilisation mieux c’est. Une étude de Google a démontré que les sites ayant un design trop complexe visuellement ne les rendez pas plus beaux et ferez même fuir les internautes.

Votre site doit être suffisamment reconnaissable à travers votre image de marque pour attirer de nouveaux utilisateurs. En misant sur la simplicité et la clarté, chaque utilisateurs ne se verront pas gênés. Votre objectif est de ne pas créer un design trop compliqué pour vos utilisateurs. Les éléments graphiques suivants ne doivent pas être en très grands nombres:

  • les couleurs trop vives ou les dégradés,
  • les icônes,
  • le texte,
  • les images,
  • les boutons d’appel à l’action,
  • les menus et sous-menus,
  • les produits

Le but est de montrer un design assez minimaliste avec des éléments facilement repérables. Dans l’image ci-dessus, on peut voir un design très simple d’une créatrice de bijoux fantaisies.

interface bijoux fantaisies site internet

2- placez vos CTA judicieusement et à la bonne taille

Call-to-action est un bouton d’appel à une action précise, ils sont généralement plusieurs et repérables grâce à un bloc avec une couleur différente de l’arrière plan ou à une simple phrase et il existe plusieurs techniques efficaces pour que vos utilisateurs cliquent dessus. Dans votre e-commerce, chaque CTA doivent être placés de manière à ce que les utilisateurs voient rapidement et cliquent dessus, par exemple au dessus de la ligne de flottaison, donc en haut de la page.

La taille aussi est importante, un bouton trop large ou une très longue phrase ne donnera pas envie de cliquer. Vos CTA doivent avoir un texte suffisamment simple, avec une couleur différente, avec une taille de police normale et avec un sentiment d’urgence. C’est donc à vous de choisir l’endroit idéal et de choisir la taille correcte pour augmenter le nombre de clic.

3- Veillez à la vitesse de chargement

La vitesse de chargement d’une page web ne doit pas excéder 3 secondes au delà le taux de rebond explose et atteint 123% maximum si la vitesse est lente. Le taux de rebond doit être scrupuleusement regardé pour ne pas atteindre un taux trop élevé, et diminue par la même occasion le taux de conversion.

Pour la réduire considérablement, voici quelques points à vérifier lors de votre prochain audit SEO:

  • réduire le poids des images et des vidéos,
  • vider le cache de votre serveur,
  • compresser les fichiers GZIP,
  • changer d’hébergeur si nécessaire,
  • compresser le code HTML, CSS et JS,
  • enlever les ressources bloquantes (typographie, CSS et JS),
  • supprimer les extensions inutilisables et gourmandes

4- simplifiez le parcours d’achat

Un futur client qui souhaite acheter sur votre site doit se sentir à l’aise lors de son parcours d’achat et en le simplifiant assez clairement, l’achat s’effectuera sans encombre. Le but est d’éviter de faire perdre du temps aux clients lorsque l’achat est en plein processus. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises ni d’énervement d’un client, il reste souhaitable de rendre son parcours simple et clair.

Lors du processus, les clients ne doivent pas être gênés techniquement ni visuellement. Insérez de jolies photos, des filtres, un zoom sur l’image, des CTA pertinents, le détail de chaque produit (disponibilité, délai de livraison, couleur etc), les prix ainsi que les promotions si il y a lieu. Rendez la navigation assez fluide et simple pour ne pas déstabiliser les clients.

Il est aussi judicieux d’enlever tous les éléments qui peuvent perturber le parcours tel que les menus en haut de la page, les publicités intempestives, les fenêtres pop-up ou une promotion limitée dans le temps. Utiliser une carte de chaleur afin d’optimiser l’expérience de vos clients tel que Smartlook ou bien Mouseflow (version gratuite et payante). En utilisant une carte, vous examinerez en profondeur où vos utilisateurs cliquent le plus ou le moins, si ils ont des difficultés avec vos CTA ou si ils sont gênés par des éléments qui les empêchent de progresser dans leur achat.

5- adaptez le sur mobile

Les internautes sont aussi des mobinautes, des utilisateurs qui utilisent leur smartphone pour acheter ou consulter en ligne. Il est important de l’adapter sur mobile afin de toucher plus d’audience, un e-commerce est aussi un m-commerce. Depuis 2018, le m-commerce a progressé de 43% et son utilisation est quasi quotidienne par les utilisateurs du monde entier.

Le mobile permet d’avoir accès plus rapidement et facilement à votre boutique en ligne même si l’ordinateur reste un canal de vente essentiel, le mobile apporte plus de client et de vente. Dans le contexte actuel, lors de la conception d’un e-commerce, l’adaptation sur mobile est une nécessité.

Le design 100% responsive est un facteur en matière de référencement naturel, un site mal conçu disparaîtra des moteurs de recherche. Vous devez adapter votre site sur mobile en faisant appel soit à une agence, à un développeur web ou bien avec un template qui a le format responsive.

En conclusion

L’expérience utilisateur permet à chaque internautes et mobinautes d’avoir un ressenti plus que positive lors de sa navigation sur un site internet. En optimisant l’UX, vous atteindrez plusieurs objectifs tant sur le nombre de vente mais aussi sur le nombre de visiteurs. La simplicité, l’interactivité, l’intuitivité, l’accessibilité, la rapidité, l’emplacement des CTA, la facilité et le responsive sont les 8 critères pour une expérience réussie et ainsi obtenir de très bons retours.

Publié par Rébiha Lespinasse

Consultante en SEO, blogueuse et entrepreneuse du Nord, je suis une très grande passionnée de l'univers du SEO. Je suis aussi une férue d'informatique et des jeux vidéos.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :