6 techniques pour vendre sur les réseaux sociaux

Les plateformes sociaux sont de réelles opportunités pour vendre ces propres produits, générer un capital et gagner une clientèle exclusivement en ligne.

À l’inverse d’un commerce classique, c’est un autre canal de vente plus accessible et plus rapide à acheter. C’est à cette clientèle toute nouvelle que les produits doivent susciter leur intérêt et curiosité. Le but est de vendre sous différentes techniques de vente sur les réseaux sociaux.


Le social commerce, le nouvel eldorado

TikTok, Instagram, Facebook ou encore Pinterest sont des réseaux qui permettent de vendre directement sur leur plateforme et qui ont un rôle assez important pour votre boutique en ligne. Et souvent, elles proposent de nombreuses fonctionnalités pour faciliter l’achat.

Cette tendance aura un impact d’ici quelques années et auprès d’une génération plus réceptive. Selon une étude menée par le cabinet Accenture, le social commerce devrait peser plus de 1200 milliards de dollars d’ici 3 ans.

Le social commerce est un autre type de commerce mais à travers les réseaux sociaux, en d’autre terme c’est un bon moyen de générer des ventes autre que le commerce traditionnel.

Il apporte une bonne opportunité pour les petites entreprises, pour les indépendants et les e-commerçants. En effet, ils peuvent facilement se lancer dans le social commerce en ayant qu’une seule présence sur un réseau social, et ce qui va permettre de réduire certains coûts (loyer, stock, impôt).

Comment fonctionne le social commerce?

Pour rappel, il s’agit de vendre et de promouvoir les produits directement sur les réseaux sociaux et auprès d’abonnés ou clientèle. Le social commerce se passe sous différente forme:

  • le lien dans une publication qui atterrit sur une boutique en ligne,
  • le live shopping avec le bouton acheter,
  • la publicité (Facebook Ads, Pinterest Ads),
  • la boutique,
  • les stories,
  • la vidéo

Peut-on parler aussi de social selling?

Ce n’est pas vraiment la même chose. Le social commerce consiste à vendre directement sur les réseaux sociaux et à ces abonnés. Alors que le social selling est destiné aux commerciaux qui identifient les prospects et les dirigent naturellement vers la marque, c’est un outil de vente puissant parce qu’il est utilisé dans la prospection B2B et plus B2C.

Le social selling se base sur le marketing relationnel dont le but est de trouver les prospects, de créer un lien fort et de les fidéliser.

Ces 6 techniques pour vendre

1- choisissez la bonne plateforme

Instagram, Facebook, TikTok, Pinterest, vous allez devoir choisir celle qui correspond le plus à vos besoins (simplicité d’utilisation, facile d’intégration de produits, publicité à moindre coût, audience, facilité de création), à votre activité et par rapport où se trouve votre audience.

RéseauType de contenuAudience
FacebookPhoto, image, publication, stories, reelslarge
Instagramcarousel, stories, reels, vidéoadulte, entrepreneur, créateur
TikTokvidéo éphémèrejeune, créateur
YouTubevidéo, tutoriellarge, entrepreneur, gamer, influenceur
Snapchatvidéocréateur, influenceur, jeune

Il n’est pas intéressant d’utiliser les plateformes dont vous ne connaissez pas le fonctionnement ni l’intérêt entrepreneurial. Vous devez toujours faire en sorte de choisir ce qui vous correspond le plus et dont vos produits pourraient intéresser une certaine audience.

2- créez une boutique

Les réseaux sociaux offrent la possibilité d’en créer une gratuitement, pour cela vous devez avoir un compte ou une page professionnelle. Voici les liens pour apprendre à créer une boutique sur ces réseaux:

Lorsque vous allez montrer vos produits à travers une publication, vos abonnés pourront voir les informations nécessaires et acheter soit à travers votre e-commerce, directement sur la plateforme ou dans un message en direct.

boutique en ligne femme achat

3- mettez en avant vos produits

La qualité du produit doit être mise en avant via un visuel d’un point de vue professionnel et en mettant bien le produit en valeur qui pourrait influencer l’achat d’un client.

Lors de cette mise en situation, racontez une histoire qui va permettre aux clients d’acheter en toute confiance. Votre storytelling doit se baser sur différents paramètres tel que le lieu de fabrication, le nom et l’histoire de l’entreprise ou du créateur, les secrets de fabrication, à quoi ça correspond, montrez l’utilité et son utilisation, indiquez son prix si il le faut.

Le bon storytelling permettra de garder l’audience en haleine, de montrer une certaine émotion, capter l’attention le plus longtemps possible afin de vendre efficacement.

4- concevez des landing pages de qualité

Sur les plateformes, vous avez le choix de diriger votre audience vers les pages de votre e-commerce, ce sont des landing pages (pages de destination). C’est-à-dire des pages qui se dirigent à partir d’un lien ou bien d’un CTA. Ces pages permettront d’accéder directement au produit concerné afin que votre audience puisse acheter.

Ces landing pages doivent être optimisées pour que votre audience puisse acheter en toute confiance et sans contrainte. Pas de bug, pas de publicité intempestive, des landing pages de qualité signifient une bonne expérience utilisateur. Cela va jouer un rôle important pour votre référencement et dans la génération de vente.

6- ajoutez un sentiment d’urgence

Le but n’étant pas de vendre à tout prix ni de forcer par tous les moyens mais plutôt d’apporter un sentiment que quelque chose va disparaître et qu’il sera trop tard pour l’avoir. Exemple: « profitez de 35% de réduction sur tous les rouges à lèvres L’Oréal avant ce soir minuit« , les utilisateurs auront l’impression de passer à côté d’une belle opportunité.

Ainsi, vous allez générer plus d’interactions avec un sentiment d’engagement peu réfléchi. Oui, le but est de trouver la meilleure offre et d’acheter sans hésiter. Toutefois, ne dupez pas votre audience sous prétexte que vous avez besoin d’argent rapidement. Votre audience représente une clientèle fidèle.

6- proposez des produits similaires

Les produits sont basés sur des recommandations de la part de votre clientèle et cela peut augmenter votre taux de conversion. Il n’est pas impossible qu’une certaine clientèle ne trouve pas ce qu’elle recherche, et se voit dans l’obligation de partir vers un autre site internet et ce n’est pas ce que vous voulez.

D’autres produits avec une similarité peuvent être proposés à votre clientèle, cela s’appelle de la « vente croisée« . Il s’agit de diriger votre clientèle vers un autre produit similaire à celui recherché et de se l’acquérir par la même occasion. Ces produits ne sont pas identiques mais bien qui sont un peu prés semblables et votre objectif sera à que ce client reste le plus longtemps possible jusqu’à ce qu’il trouve.

C’est comme un article de blog, si vous avez aimé un article, le blogueur vous proposera d’autres articles similaires à celui que vous avez aimé et lu, vous comprenez?

Peut-on réellement vendre sur les réseaux sociaux?

Il ne faut pas voir les réseaux sociaux comme un bon moyen de gagner beaucoup d’argent, c’est de l’illusion. Pensez plutôt comme un supplément de revenu, vous pouvez très bien vendre mais vous n’allez pas vendre qu’à travers un seul moyen. Les réseaux sociaux offrent plusieurs façons de vendre, comme indiqué plus haut.

Il faut voir aussi d’une autre manière, les réseaux sociaux ont pour but de communiquer avec sa communauté, de véhiculer une image de marque et de booster sa notoriété, et ça s’arrête là. Pour répondre à la question, la réponse est oui mais tout dépend ce que vous vendez.

Attention aux erreurs souvent commises

Le manque de stratégie

Le plan d’actions marketing vous servira à vendre vos produits efficacement. Vous devez élaborer une bonne stratégie, réalisée en amont, afin de déterminer vos objectifs, votre cible, la plateforme que vous allez utiliser, les KPIs, le ton, les publications, votre ligne éditoriale….

Vous ne pouvez pas vous lancer dans la vente sur les réseaux sociaux si aucune stratégie n’est élaborée. En plus de votre plan d’actions marketing, un planning éditorial sera à créer pour planifier tous les contenus que vous allez publier.

Être présent sur tous les réseaux sociaux

Ce n’est pas vraiment nécessaire d’être présent sur toutes les plateformes et à quoi ça vous servirez? Chaque plateforme fonctionne différemment, cela demande du temps, un certain engagement et la pratique d’une veille sociale. Votre stratégie social media fonctionne également pour votre e-commerce.

Le choix de la plateforme dépend de vos besoins, de vos objectifs, de votre cible et de votre activité. Visez une plateforme qui est susceptible de faire gagner de l’argent et aux besoins de votre audience.

Ne pas écouter ou répondre à sa communauté

Votre autre objectif est d’être à l’écoute de votre communauté afin que celle-ci puisse avoir une confiance avec votre entreprise. Votre communauté exprime leurs besoins et leurs tracas. Votre présence permettra d’être à l’écoute des besoins de votre communauté mais aussi de repérer les remarques afin de les analyser.

C’est votre e-réputation qui est en jeu et n’est pas impensable de laisser tomber sa propre communauté, surtout lorsque les réseaux sociaux vous permettent de réaliser de très bonne vente et renforcer une notoriété.

Ne penser qu’à l’argent

Les réseaux vont vous permettre de générer des ventes. Si vous pensez à l’aspect financier dès le début et pendant, vous passez à côté de réels enjeux. Vos indicateurs de performance reflètent de que vous devez viser dans votre plan marketing et non uniquement ce que les médias sociaux pourraient vous rapporter.

La sur-promotion de vos produits

La promotion démesurée de vos produits risque de faire fuir vos clients. Proposez des promotions en permanence sans penser aux conséquences peut vous êtes fatal. Vous devez avant tout penser à communiquer voire à créer un lien très fort avec votre communauté pour qu’ils puissent acheter en toute sécurité.

produits cosmétique

N’oubliez pas que les réseaux sociaux ne sont pas des plateformes faites uniquement pour vendre, ils permettent de mettre en avant votre marque ou entreprise, vos produits ou services et d’atteindre des objectifs.

Ne pas suivre vos performances de vos actions

Les plateformes proposent de voir les statistiques des performances des actions que vous avez menées. À travers des courbes et des chiffres, ils permettent de mettre en avant les métriques qui ont été plus performantes ou les moins performantes et dans l’unique but de recréer une nouvelle stratégie qui peut s’avérer payante.

En conclusion

Il n’est pas suffisant de vendre via qu’un seul canal de vente, les réseaux sociaux est un canal plus large et ciblé, cela s’appelle du social commerce. Vous vendez « socialement » à des clients ou abonnés directement sur la plateforme et sans jamais la quitter. Les réseaux permettent de faire la promotion de produits auprès d’une audience qualifiée et bien ciblée.

Il existe plusieurs manières pour vendre directement à son audience mais vous devez aussi communiquer avec celle-ci, véhiculez votre propre image de marque et de renforcer votre notoriété.

Publié par Rébiha Lespinasse

Passionnée par le web et le SEO, je mets à disposition mon savoir faire au profit des lecteurs désireux d'apprendre le SEO dans sa généralité, connaître aussi la vie de freelance et sur l'animation sur les réseaux sociaux. Référenceur SEO, ma mission consiste à accompagner les petites entreprises locales à booster leur visibilité sur Google et à aussi vous conseiller sur la rédaction web et le SEO/SEO local.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :