Comment optimiser ses fiches produits pour le SEO?

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, la création d’e-commerce a littéralement explosé. Ces e-commerces ont vus leur trafic augmenté de plein fouet tout comme leur chiffre d’affaires et l’activité de l’entreprise.

Les fiches produits sont visibles depuis Google Shopping ou sur un e-commerce, en les paramétrant correctement, vous attirez une clientèle plus large et vous générez ainsi des ventes, du chiffre d’affaires et du trafic.


Pourquoi les optimiser pour le SEO?

Vos fiches produits sont au cœur de votre stratégie SEO et de votre e-commerce. Il est impossible à un internaute d’acheter sans qu’il connait les différents éléments qui va l’inciter à acheter. Dans un logique stratégique, elles permettent de viser une clientèle exclusivement en ligne mais aussi celle qui se situe hors ligne.

L’ajout d’un contenu n’est pas suffisant en lui-même, il faut que vos produits soient bien visibles pour atteindre vos objectifs (ventes, chiffres d’affaires, activité) ou KPIs (trafic, réseaux sociaux).

Cependant, il ne faut pas considérer le futur acheteur comme un simple client mais plutôt comme un visiteur à la recherche d’informations supplémentaires sur un ou plusieurs produits. Il scrutera toutes les informations disponibles sur vos fiches produits et c’est là que votre travail entre en jeu afin de convertir ce visiteur en client potentiel.

Le SEO (ou le référencement naturel) est un ensemble de techniques employés pour favoriser une position et être visible en 1ère page sur les moteurs de recherche. Ce qui équivaut à un site internet ou blog, équivaut également pour un e-commerce.

Comment atteindre ces visiteurs?

Vous devez prendre en compte 2 points:

  • les mots clés pertinents,
  • l’intention de recherche

L’e-commerçant va se positionner de manière automatique sur les mots clés longues traînes. Dans ce cas précis, il faudra chercher les mots clés les moins volumineux en terme de recherche, les moins concurrentiels (spécifiques) et dans une intention de recherche.

En choisissant ces mots clés, vous allez devoir aussi prendre en compte l’intention de recherche de l’internaute. L’intention peut être géographique, commerciale ou bien générale. L’internaute ne va pas uniquement voir la fiche en elle-même, il va scruter d’autres éléments informatifs comme les caractéristiques, la fiche technique, les photos, les nouveautés ou les accessoires.

12 techniques pour optimiser vos fiches produits

1- travaillez sur les balises

Vous devez faire en sorte à ce que vos balises soient comprises par les robots des moteurs de recherche et aux normes imposées. Dans chacune de ces balises (titre, méta description, alt, Hn), l’insertion de mots clés est crucial ainsi que sa structuration comme étant unique.

comment optimiser les différentes balises?

Balise titre

Pour augmenter le taux de clic (CTR) et les conversions, un seul mot clé principal dans cette balise et en visant les longues traînes pour un trafic de bonne qualité. Des termes spécifiques peuvent y être insérés comme « pas cher, meilleur, livraison gratuite, soldes« . Utilisez les mots clés qui génèrent un trafic élevé pour mieux convertir vos visiteurs.

Balise H1

Là aussi, il faut se focaliser sur un mot clé principal et des mots clés secondaires. Google doit comprendre le sens de votre titre et de votre page parce qu’il accorde beaucoup d’importance à la thématique. Votre titre ne doit pas dépasser les 100 caractères, un seul mot clé et doit être l’unique titre dans une page.

Méta description

Cette balise décrit proprement le contenu de la page donc du produit avec plusieurs mots clés pertinents qui doivent inciter les internautes à cliquer. Pour rappel, la méta description n’a pas d’impact sur le SEO mais sur le taux de clic. Décrivez le contenu de la page en 230 caractères, spécifiez la page avec des mots commerciaux et qui devraient attirer les internautes à se rendre sur la page.

Balise alt

C’est un texte alternatif qui est intégré à une image, les moteurs de recherche ne savent pas lire une image sans description. Il permet d’indexer l’image par les moteurs de recherche et de trouver plus facilement un produit. La description doit être courte, simple et assez explicite.

2- fignolez et placez judicieusement vos CTA

Ces boutons d’appel sont des éléments qui déclencheront une action précise. Le CTA est souvent visible en haut à droite de la fiche et accompagné par un terme spécifique « mettre au panier« , « commandez« .

Le CTA doit être placé de façon judicieuse pour que les internautes le voient aisément, c’est-à-dire à droite de l’image. Il est facile de reconnaitre plusieurs CTA grâce à 2 couleurs différentes (rouge et gris).

Dans cette fiche produit du site internet But, vous apercevez le CTA « ok » et « autour de moi » pour connaître la disponibilité du produit proche de son domicile (entouré en noir). C’est une action avec une couleur différente que l’autre CTA pour indiquer un usage bien spécifique

fiche produit matelas site internet but

3- indiquez le tarif clairement

C’est le premier élément qu’un internaute verra en premier, le tarif du produit. Affichez le clairement en gros et en à droite de l’image. Vous pouvez aussi indiquer si le produit est en promotion, en barrant le tarif habituel et mettre celui en promotion en gros avec une couleur différente.

4- trouvez un titre explicite au produit

Le titre de votre fiche (balise H1) est un élément très important car il va inciter vos visiteurs d’acheter. Le titre doit être facilement identifiable pour les visiteurs et les moteurs de recherche en insérant les mots clés principaux tel que la marque, le modèle, la couleur, la taille etc.

Les visiteurs doivent tout de suite comprendre de quel produit il s’agit en se rendant sur votre e-commerce.

5- insérez des images

Une fiche produit sans images, c’est Paris sans la Tour Eiffel, même pas la peine d’y penser! Donnez l’envie aux visiteurs de voir à quoi vos produits ressemblent avant tout achat. Cela va leur permettre de visualiser au mieux puisqu’ils ne peuvent pas toucher.

Plus les images sont réalistes et véritables plus cela donnera envie d’acheter les produits en question. De plus, de plus en plus d’e-commerces utilisent la fonction zoom pour voir le produit plus en détail. Les visiteurs ont juste à passer leur souris sur l’image et l’effet est immédiat, cela renforce l’expérience utilisateur.

Pour certains visuels, ils sont optimisés dans un format spécifique et selon la plateforme. Il est souhaitable de consulter les FAQ pour connaître le format, la taille, le poids, la couleur de fond, les extensions, les modules.

6- rédigez pour le web

L’optimisation de vos fiches produits ne se fera pas sans une bonne rédaction web, il faut donc rédiger un texte 100% SEO pour être en bonne position dans les SERPs. La rédaction web ne concerne pas uniquement les articles de blog, les fiches produits font parties d’un contenu web qu’un rédacteur web seo est capable de faire.

Améliorer la rédaction en réécrivant:

  • le titre principal (H1),
  • la description du produit,
  • les sous-titres,
  • les mots clés,
  • les autres descriptions (technique, caractéristique),
  • le maillage interne
améliorer la rédaction pour le web

6- ajoutez des éléments rassurants

Les visiteurs ne vont pas se contenter de lire les informations et de commander sans être « rassurés« . Il faut aussi garantir une confiance que vos visiteurs auront à votre égard. Les éléments sont variés:

  • les différentes modalités de paiement,
  • les différents frais,
  • le mode de livraison,
  • la date estimée de livraison,
  • les informations sur le produit,
  • la politique de retour des marchandises,
  • les avis clients,
  • le stock,
  • le tarif,
  • les offres promotionnelles

7- suggérez des produits similaires

Les visiteurs ne vont pas se focaliser éternellement sur un seul produit. La suggestion sur d’autres produits similaires est le bon moyen de faire rester les visiteurs le plus longtemps possible mais aussi de leur permettre de trouver d’autres produits susceptibles de les intéresser.

8- adoptez le sur mobile

Assurez vous que toutes vos fiches sont 100% responsives, c’est-à-dire qu’elles sont optimisées aussi pour le mobile et toutes autres écrans, tout comme un site internet. Les internautes sont aussi des mobinautes et les achats sur internet se font de plus en plus sur smartphone. En plus, les consommateurs achètent de plus en plus avec leur mobile pour la rapidité, la praticité et l’accessibilité.

Les achats sur mobile sont de véritables opportunités de conversion. L’adaptation sur mobile est une tendance et un critère important en SEO. Il offre une bonne expérience aux utilisateurs et augmente le chiffre d’affaires du e-commerçant.

9- simplifiez les URLs

Les URLs de chaque pages produits doivent être SEO friendly, optimisés pour le SEO et les moteurs de recherche afin que les robots comprennent le sens du lien. Il faudra donner un maximum d’informations sur la page et le produit de façon courte et claire.

En simplifiant les URLs, vous devez aussi insérer les mots clés stratégiques et pertinents tel que le nom du produit, la taille, la couleur etc. Voici 2 exemples avec la requête suivante « bodies bébé bleu marine« .

Le 1er URL est plutôt compliqué et difficile à retenir. Essayez de dire cet URL à l’un de vos amis 🙁, pas sûr qu’il comprendra. Pourtant, cela n’a pas empêché La Redoute d’être en bonne position sur Google.

Tandis que le 2e URL, il est assez simple et court, il définit exactement la catégorie de personne à savoir bébé, les sous-catégories sous vêtements et nuit et le vêtement body. Vous voyez la différence?

10- pensez aussi au SEO off-page

Vos fiches produits doivent être aussi optimisées en dehors de votre e-commerce, mais pas celui en lui-même. Là, il s’agit de ce qui se passe à l’extérieur, c’est le SEO off-page. Les liens d’un autre site se dirigent vers vos pages produits. Pour cela, vous avez forcément une stratégie de netlinking, des liens externes qui se dirigent vers vos pages produits.

Comment faire du netlinking?

Avant tout de chose, votre site internet doit avoir un bon trafic et une bonne qualité, si ce n’est pas le cas, ce n’est pas bien grave. Pensez toujours à une niche et non un secteur.

Le but du netlinking est d’obtenir des liens sortants pour améliorer votre référencement ainsi augmenter son trafic. En autre le SEO, le netlinking permet d’avoir de nouvelles collaborations sur le long terme et de donner une qualité de lien pour que vos visiteurs puissent y jeter un œil.

Pour faire du netlinking, il est fort recommandé de mener une campagne et pour cela, elle doit se concentrer sur:

  • du « link baiting » (« appât de liens »): il s’agit de créer du contenu original à forte valeur ajoutée et d’en faire la promotion pour favoriser le partage et ainsi obtenir des liens naturellement,
  • du « guest blogging« : c’est rédiger du contenu sur le blog d’un auteur assez célèbre dans son milieu en tant qu’invité. Beaucoup de blogueurs refuseront que vous écriviez sur leur blog sans que le vôtre soit de qualité et qui génère du trafic,
  • du « link building« : c’est la création de liens externes en échange d’un partenariat et par forcément naturel. Cette pratique est à la limite du black hat parce que cela est très dur à obtenir sans échange d’argent,
  • le PNB (Private Network Blog): c’est un ensemble de blogs dont le nom de domaine a expiré et qui est racheté par la suite. Ainsi, vous obtiendrez des backlinks, une notoriété et une bonne position

11- reliez les pages produits entre elles

Cette pratique consiste à relier les pages web entre elles, des liens qui se dirigent vers d’autres liens d’un seul et même site internet, et dans un respect purement sémantique: c’est le maillage interne. La construction du silo thématique permet de faire comprendre à Google le sens et le chemin de chaque catégorie de chaque produit. L’idéal serait de nommer les catégories avec des expressions générant du trafic.

12- utilisez les micro données pour les SERPs

Ces données structurées permettent à Google de savoir quelle information est la plus importante, à quoi elle correspond et est-ce qu’il faut la prendre en compte. Ces micro données se situent dans les différentes balisages tel que product, offer, rating et agregating rating.

En conclusion

Les fiches produits sont au cœur de votre boutique en ligne et dans votre référencement. Afin de les optimiser au mieux, l’enjeu est de travailler sur les différentes informations que composent vos fiches produits et les éléments techniques vos pages produits.

De plus, vous allez prendre aussi en considération ce qui se passe en dehors de votre e-commerce comme les micro données, le SEO off-page ou l’adaptation sur mobile. N’oubliez pas de vous focaliser, concernant l’optimisation, sur ces 2 points principaux: les mots clés à longues traînes et l’intention de recherche de vos visiteurs.

Publié par Rébiha Lespinasse

Passionnée par le web et le SEO, je mets à disposition mon savoir faire au profit des lecteurs désireux d'apprendre le SEO dans sa généralité, connaître aussi la vie de freelance et sur l'animation sur les réseaux sociaux. Référenceur SEO, ma mission consiste à accompagner les petites entreprises locales à booster leur visibilité sur Google et à aussi vous conseiller sur la rédaction web et le SEO/SEO local.

2 commentaires sur « Comment optimiser ses fiches produits pour le SEO? »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :