Très utilisée en marketing digital et pour les réseaux sociaux, une ligne éditoriale doit être définie toute une année par conséquent sur le long terme. Elle permet d’élaborer une stratégie marketing de contenu afin de viser les internautes et/ou abonnés.

Sans la moindre stratégie, il n’y aura aucun regard de façon globale donc une stratégie inefficace. Et ce n’est pas certainement pas le but principal! Elle dirige la façon dont vous allez rendre votre contenu pertinent via plusieurs étapes et critères.

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale et comment la construire en 6 étapes?

bocal stylos

La ligne éditoriale, kézako?

Elle fait partie de votre stratégie marketing de contenu, son rôle est de déterminer les étapes qui définiront la charte pour que votre contenu soit attrayant voir même attirant auprès d’une cible. C’est une ligne directive de tous vos contenus de A à Z de sa production jusqu’à sa diffusion.

Le but d’une ligne éditoriale est de respecter les étapes de processus de création de contenu du début à la fin. Elle garantit la régularité de chaque contenu afin d’atteindre des objectifs purement marketing. Les étapes sont variées cela va du choix du contenu au style imposé.

En résumé, c’est le guide de vos actions et de vos publications sur le web ou les réseaux sociaux. C’est votre document de référence.

En quoi est-elle importante?

Elle est surtout importante pour les rédacteurs web, les community manager et les créateurs de contenu dans le cadre où il faut cibler une audience à partir d’un contenu. Elle ne doit pas être négligée car elle répond à des objectifs et peut avoir un impact positif pour votre entreprise, plus précisément sur la notoriété, l’e-réputation ou encore l’activité.

La ligne est définie de façon claire via chaque étapes:

  • les objectifs,
  • le sujet d’expertise,
  • la cible,
  • le type de contenu,
  • les canaux de communication,
  • le calendrier éditorial

Le contenu que vous allez produire doit répondre à des objectifs en matière de:

  • cohérence,
  • clarté,
  • pertinence,
  • crédibilité

Processus de création de votre ligne éditoriale en 6 étapes

1- Des objectifs à définir clairement

Quel est le but de votre publication? Pour être plus précis, « Quel message allez-vous adresser à votre cible? » Vous n’allez pas publier un message sans objectifs clairs et précis, bien sûr que non! Les objectifs sont souvent différents et spécifiques à votre entreprise. Il faut être sans équivoque lors que vous allez envoyer une pensée auprès de vos internautes ou abonnés.

Même si les objectifs restent similaires, ils doivent être atteignables et réalisables car vous avez un but précis comme:

  • promouvoir un produit, une gamme, un service ou un site internet,
  • améliorer l’e-réputation ou la notoriété,
  • optimiser la visibilité du contenu sur le web,
  • augmenter le nombre d’abonnés, de lecteurs ou de prospects,
  • élargir ou fidéliser la clientèle,
  • augmenter le chiffre d’affaire
homme machine à écrire

2- Définir un sujet d’expertise

Être expert dans un domaine ou sur un sujet précis est une aubaine pour vous. Parce tout simplement vous offrez les meilleurs informations à vos lecteurs avec une certaine maîtrise et compréhension d’un sujet/domaine en particulier.

Mais être expert, ça veut dire quoi? C’est connaître son monde du bout des doigts et offrir des renseignements plausibles auprès d’un public averti. Le public est constamment en recherche de nouvelles informations, quelque chose qui n’auraient pas entendu autre part que par vous. Le public aimeraient avoir des réponses à toutes leurs questions et seul un chevronné pourra leur répondre avec éloquence.

Le but est d’attirer le maximum d’internautes afin de les fidéliser le plus longtemps possible tout en offrant des information fiables, cohérentes et crédibles tel que les sources (avec un lien de préférence), les interviews ou les témoignages clients.

3- Déterminer votre cible

Tout comme une étude: étude de marché ou un plan: business plan ou plan marketing, il y a bien évidement une cible que vous allez viser, que ce soit sur le web ou sur les réseaux sociaux. Pour la déterminer, il faudra mettre à exécution un persona. Ce personnage semi-fictif représente votre client idéal et susceptible d’acheter votre produit ou service. On peut également parlé de « buyer persona« . En résumé, vous allez établir son profil, en voici un exemple:

persona extrait daniloduchesnes
Extrait du site daniloduchesnes.com

Comme vous le constatez, le profil est répartie en plusieurs sections:

  1. son profil (âge, profession, lieu, qualités….),
  2. sa biographie (résumé),
  3. sa personnalité,
  4. ses canaux favoris,
  5. ses motivations,
  6. ses freins,
  7. ses marques favorites

En déterminant facilement votre cible, vous répondez vite à la question « Qui vais-je viser?« . Un persona n’est pas qu’une réalisation c’est aussi connaître parfaitement le public que vous allez pointez en y répondant à leurs attentes et besoins par rapport à un produit ou à un service.

Est-il possible d’avoir plusieurs cibles?

Et bien je dis pourquoi pas?! Même si vous avez juste déterminer une cible principale, il n’est improbable de cibler d’autres cibles. Bien entendu, votre cible secondaire doit rester dans la même lignée que votre cible principale.

homme électricien

Exemple: Damien est électricien à son compte. Sa cible principale est les particuliers qui ont exprimés un problème visant leurs habitations principales et qui sont devenus des clients. Par la même occasion, plusieurs de ses clients ont fait appel à une petite entreprise concernant leurs mêmes problèmes. En tant qu’électricien, Damien peut très bien viser ces petites entreprises du BTP. Il reste dans la même lignée.

Pourquoi se contenter d’une seule cible si on peut en avoir plusieurs. Au fait, c’est à vous de réfléchir et de voir.

4- Choisir le type de contenu en fonction de sa cible

Avant d’identifier les canaux de communication, vous allez devoir choisir le type de contenu que votre cible consommera. En matière de consommation, le contenu le plus regardé reste la vidéo et notamment YouTube avec ces 1.9 milliards d’utilisateurs au quotidien*.

Il existe aussi d’autres contenus:

  • images ou photos,
  • vlog ou blog,
  • vidéos,
  • e-books (livres blancs),
  • publications ou stories sur les réseaux sociaux,
  • guides,
  • études de cas,
  • fiches produit,
  • podcasts,
  • infographies

Exemple: reprenons l’exemple de Damien l’électricien, après avoir interrogé tous ses clients, il constate qu’ils aiment consommer des vidéo tutoriels, des articles de blog informatifs et des publications sur Facebook partagées par les amis et les entreprises qu’ils suivent. Les contenus qui doit crées sont bien la vidéo, les articles et les publications sur Facebook. Il n’est pas obligé de faire les 3, il peut très bien en choisir qu’un seul. Comme il adore se mettre en scène, il a crée sa chaine YouTube et montré ses vidéos. Et comme il a une page de son entreprise sur Facebook, il crée du contenu explicatif en y montant ses vidéos.

Sachez que créer un contenu est un processus long et il faut souvent consacré son temps. Il est donc primordial d’avoir un emploi du temps pour chaque création de contenu et éviter que cela prend sur votre temps de travail ou alors pensez à déléguer votre travail.

5- Choisir les bons canaux de communication

Si vous voulez que votre cible s’intéresse à vos contenus, vous devez d’abord choisir les bons canaux. Pourquoi plusieurs? Une cible a plusieurs besoins, il ne contente pas uniquement de lire, il peut écouter, regarder, voir. Chaque canal est différent tout la consommation de contenu et la cible. Lesquelles allez-vous choisir:

  • réseaux sociaux pour un public précis,
  • référencement naturel (SEO) ou payante (SEA) pour ceux qui consultent uniquement les sites internet,
  • flyers ou affichage publicitaire pour ceux qui ne possèdent pas internet,
  • publicités traditionnels pour ceux qui regardent la télé, écoutent la radio ou lisent la presse,
  • forum, salon ou point de vente pour ceux qui préfèrent le contact direct

Exemple: pour Damien l’électricien, il a choisi uniquement les réseaux YouTube et Facebook parce qu’il ne possède ni site web ni blog et qu’il n’a pas le temps de prospecter avec des flyers (chacun son choix)

6- Accomplir un calendrier éditorial pour vos publications

Le choix de publier vos publications est important car votre cible ne se connecte pas en même temps sur le web ou sur les réseaux sociaux. Concernant les réseaux sociaux, il a des moments pour publier. Pour le web, c’est un peu à l’aveugle.

Votre calendrier permet d’organiser et de programmer les jours de publications sur une période donnée soit à la semaine ou au mois. Par exemple pour un article de blog, il est souhaitable de le publier en semaine plutôt que le week-end.

Pourquoi c’est important de choisir le bon moment, c’est parce que ça permet de fidéliser votre cible et de les transformer en lecteurs fidèles. Que soit sur les réseaux sociaux ou sur le web, vos lecteurs sont forcément quelque part.

(3 commentaires)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :