De plus en plus de salarié quittent leur emploi pour travailler en tant qu’indépendant ou en libéral, avec une expertise professionnelle déjà acquise (- de 5 ans). Tandis que d’autres font le choix de l’indépendance après la fin de leurs études.

Le nombre de freelance ne cessent de progresser d’années en années et la pandémie a réussir à faire bondir cette envie d’indépendance et de liberté. En 2021, 930 000 français se sont lancés dans cette aventure de l’auto-entrepreneurial.

Voici 4 conseils pour le devenir et de lancer sa propre activité.

femme assise ordinateur portable

Le freelance: définition, profil, statut, raisons, avantages et inconvénients

Le terme « freelance » n’est pas un statut juridique à proprement parler, il désigne un travailleur indépendant. Il a donc crée sa propre entreprise, il la gère lui-même et travaille sans une hiérarchie ni subalterne. L’indépendant peut très bien cumuler son emploi actuel (CDI ou CDD) avec son activité en parallèle.

Le profil type de freelance en France est généralement un homme, âgé entre 25 et 35 ans, a 1 à 3 ans d’expériences, issu du secteur du numérique, a un bac+5 voir plus, il est micro-entrepreneur, travaille à distance avec des horaires flexibles et il vise les secteurs du numérique, de la communication, des arts et de la culture.

Avant de se lancer dans cet univers, il est essentiel de comprendre les statuts juridiques et surtout lequel choisir:

  • Micro-entreprise
  • EIRL
  • SASU
  • EURL
  • Portage salarial

Dans cet article, on va se concentrer sur le statut de « micro-entrepreneur« . Les raisons pour le devenir sont multiples et souvent à titre personnel. Les principales raisons sont généralement:

  • le problème de santé ou familial,
  • la reconversion professionnelle,
  • le complément de revenu,
  • le manque de reconnaissance dans une carrière professionnelle,
  • l’envie de montrer son professionnalisme à d’autres personnes

Mais c’est surtout l’envie de liberté, du choix du client et du projet, et de l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle qui priment sur une décision définitive. Et si vous avez décidé de vous y aventurer c’est que vous avez vos propres raisons.

femme ordinateur bureau

Être micro-entrepreneur n’est pas de tout repos et offre son lot d’avantages comme son lot d’inconvénients.

Les avantages

  • autonomie,
  • indépendance,
  • liberté,
  • flexibilité,
  • productivité,
  • réactivité,
  • choix des clients et projets,
  • lieu de la mission,
  • tarif libre,
  • salaire raisonnable

Les inconvénients

  • isolement,
  • solitude,
  • salaire faible ou irrégulier,
  • clientèle irrégulière,
  • situation financière instable,
  • manque d’interaction sociale

Pourquoi devenir freelance?

Beaucoup de personnes font ce choix par nécessité et par professionnalisme, il existe diverses raisons. Malgré un marché où certains secteurs sont favorables à l’embauche (restauration, industrie, aide à la personne) où le fait d’être en freelance n’est pas utile alors que d’autres secteurs ont un besoin constant de travailler avec un indépendant (numérique, communication ou bien marketing).

Il y a le secteur géographique où certains métiers sont quasi inexistants dans un secteur ou une niche (c’est mon cas, il n’y a pas de rédactrice web SEO dans ma zone).

Et puis les entreprises aiment collaborer avec des freelance et pour les prétextes qui sont louables:

  • disponibilité,
  • mobilité,
  • flexibilité,
  • réactivité,
  • productivité,
  • respectabilité du projet et du délai

Il y a aussi une question de prix, le freelance définit ses propres tarifs lui-même, sans entrer dans la folie des grandeurs mais ceux-ci peuvent être négociés en fonction du projet et du budget de l’entreprise, et au bon vouloir du freelance. Pour information, les tarifs que pratiquent les freelances sont nettement inférieurs à celui des agences. Comparez et renseignez vous.

Cependant, il faut faire attention avec qui vous collaborez. Certains prospects n’hésiteront pas à faire baisser votre tarif sous prétexte que vous êtes débutant. Et la pire excuse est qu’ils trouveront mieux ailleurs, cela veut dire en dehors de la France soyons clairs.

Soyez donc clair sur vos tarifs (ne pas proposer un prix fixe)par rapport à votre niveau d’expérience et professionnalisme.

Comment devient-on freelance?

Élaborer d’abord votre projet de A à Z, un peu comme une étude de marché ou un plan marketing. Puis fournir les informations dans chaque catégorie:

  • secteur d’activité,
  • produits ou services,
  • site internet, blog ou site e-commerce,
  • cible: persona,
  • objectifs: ventes, commerciaux, marketing,
  • canaux de prospection: B2B, B2C, vente direct,
  • canaux de communication: annonce publicitaire, réseaux sociaux, blog,
  • budget,
  • tarifs

Même si cela reste une formalité, il est préférable de mettre cela par écrit, il reste néanmoins une étape nécessaire à votre futur projet: le freelancing.

Ensuite, renseignez-vous sur le freelancing, sur le web, livres, en discuter autour de vous, il est toujours bon d’avoir les bonnes informations pour ne pas tomber dans le panneau. Regardez également sur Youtube, il existe de nombreuses vidéos qui vous expliquent comment cela fonctionne. Bref informez vous en vous posant les bonnes questions et prenez votre temps.

Bien entendu, avant de vous projeter, faites un point sur votre carrière professionnelle ou personnelle. Une envie de commencer un nouveau projet? Une envie de liberté? Une envie de montrer son savoir-faire ou expertise? Une envie d’être un peu plus au côté de vos enfants? De vos amis? Posez-vous cette question: qu’est-ce qui pourrait vous motiver à le devenir.

Pour ma part, il y a eu 3 motivations: le manque d’emploi dédié au numérique dans mon secteur géographique, un service que personne ne proposait aux entreprises locales et le fait d’avoir mon propre emploi et entreprise.

mains homme ordinateur portable

4 conseils pour être en freelance et commencer votre activité

1- Pour éviter certaines contraintes

Des horaires à rallonge, un travail qui n’en finit pas et un patron qui vous demande du temps supplémentaire. Bref le ras le bol monumental! Quand on est en freelance, ce sont ces empêchements que vous allez épargner et cela vous fera du bien à votre moral. Dîtes stop tout simplement!

En étant votre propre patron de votre propre entreprise, ces petites choses tomberont aux oubliettes. Des horaires plus flexibles et espacés, des choix sur les clients et projets, une meilleure productivité et réactivité, un environnement moins rigide, un travail plus plaisant et des confrères plus compréhensibles. Une totale liberté s’offre à vous et il ne faut pas négliger.

Être à la tête de sa propre entreprise ne veut pas dire « se la couler douce« , bien au contraire! Voici une liste de ce que vous allez devoir faire pour gérer à bien votre entreprise:

  • prospecter: pas de client pas de chiffre d’affaire
  • créer du contenu: pour attirer de nouveaux prospects, générer du trafic
  • allouer un budget: création site internet, outils, abonnements….
  • gérer vos comptes sur les réseaux sociaux: création de contenus, interactions avec les abonnés…..
  • proposer vos produits ou services: réseaux sociaux, site web, e-commerce
  • choisir un canal de communication: Google, Bing, réseaux sociaux, annonce publicitaire
  • élaborer une stratégie: marketing de contenu, SEO, commerciale

Faites gaffes aux préjugés!

Le freelance comme dans tout métier, il a son lot de préjugés et de clichés qui persistent:

  1. un freelance c’est les vacances tous les jours!: Ben voyons! Un indépendant sait s’organiser pas quand il le peut mais quand il le veut mais pas de la façon dont vous pensez. Par exemple, il organise ses prochaines vacances et s’accorde donc une pause. Ils n’ont pas de congés les salariés? Ben si
  2. un freelance, ça gagne bien!: Euh pas vraiment, il se peut qu’il gagne autant voir plus qu’un salarié mais pas tous les mois. Il existera des périodes de « vaches maigres ». Je tiens à rappeler qu’il a des frais qui engendre son salaire et un capital n’est pas un salaire
  3. un freelance, c’est la disponibilité à tout bout de champs!: Là encore pas vraiment, il a des disponibilités certes mais pas lorsque un membre de votre entourage vous invite à boire un café un mercredi après-midi. Il faut dire stop à ce cliché
  4. un freelance c’est souvent seul: C’est le problème, il est seul oui mais pas tous les jours. Mais la crise a enfoncé encore plus la situation des freelances (limitation de déplacement, télétravail imposé, fermeture des magasin et j’en passe) mais cela s’est amélioré depuis quelques semaines. Oui il travaille seul mais il a des clients donc du contact et de l’interaction
  5. un freelance, ça travaille en pyjama toute la journée!: Euh ça peut arriver (quoi faut être honnête non), mais là aussi pas tous les jours. Beaucoup ont ce cliché du freelance en pyjama, derrière son ordinateur portable, son café à côté et son chat sur les genoux. Je vous rassure tout le monde n’est pas comme cela

2- Pour montrer ses services, ses produits ou son expertise

Le web regorge d’entreprises (commerçants, artisans, indépendants, TPE/PME, grosses entreprises) à travers des contenus visibles sur le net tel que les sites internet, blogs d’entreprise, e-commerces. Et souvent, ces entreprises montrent leurs produits et/ou services. C’est le cas pour les freelances. Allez voir également sur les réseaux sociaux où les petits patrons proposent pour leur cible.

Un moment donné (peut-être pas dès le départ de votre activité), des prospects vont remarquer ce que vous faites et pensez à ce moment où un futur client vous contactera, soit pour acheter un de vos produits ou pour faire appel à vos services. Montrez ce que vous savez faire.

C’est le cas aussi pour des experts spécialisés dans un domaine (Graphisme, webdesign, UX/UI designer, agent immobilier….), en montrant vos expériences vécus grâce à l’analyse de votre expertise, les prospects se sentiront plus en confiance.

3- Pour une évolution dans une carrière ou pour acquérir de nouvelles expériences

Ce n’est pas parce que vous vous êtes lancé en freelance que votre carrière est terminée. Loin de là même! Cela peut être une belle évolution dans votre vie.

Dans ma vie? Je m’explique: une carrière peut s’amenuir au fil des années jusqu’à un lassement total. Un moment donné, vous allez réfléchir à la suite de votre carrière. Beaucoup de salariés n’obtiennent pas de satisfaction de la part du supérieur et voudront s’orienter vers d’autres opportunités. Attention, je parle des salariés qui ont le désir de s’orienter vers le freelancing.

Vous avez envie de vous tourner vers de nouveaux horizons et d’acquérir ces expériences totalement nouvelles tout en montrant votre professionnalisme au profit de clients dans le besoin. Avoir plus d’expériences c’est obtenir des projets intéressants où il y a une réelle opportunité à saisir.

4- Pour compléter un revenu

Additionner 2 activités n’est pas illégale. Cela se fait de plus en plus, et pour cause cela garantie la sécurité de l’emploi avant tout. Cependant, vous devez respecter des règles:

  • ne pas cumuler votre activité avec l’entreprise pour lequel vous travaillez en même temps,
  • ne pas travailler sur des projets pendant les heures de travail,
  • ne pas utiliser le matériel de l’entreprise pour votre activité,
  • séparer bien votre activité de freelance à celui de salarié,
  • vérifier les clauses de votre contrat de travail (comme la clause d’exclusivité),
  • ne pas dépasser les heures légales à l’année pour les 2 activités (1200h/an),
  • ne pas réaliser de mission pour votre employeur et soyez loyal envers lui,
  • définir votre activité principal pour le régime social,
  • ne pas avoir un salaire inférieur à celui de l’activité de freelance

Pensez également à organiser votre emploi du temps en consacrant une partie à votre entreprise et à votre activité secondaire. Ce cumul peut vous offrir pas mal d’opportunités comme le développement de compétences, l’augmentation du réseau ou la découverte de nouveau projet.

(1 commentaire)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :