Ces indicateurs (KPI) vous informent des performances de votre site internet. En préparant une stratégie efficace, vos chances d’un bon positionnement sur Google peut s’avérer payant.

Les KPI sont partout, nombreux et souvent nécessaires pour mesurer les performances et obtenir de bons résultats par la suite. Si ils sont mesurables c’est pour repérer de ce qui pourraient être amélioré par la suite et par conséquent d’optimiser votre référencement sur les moteurs de recherche. Ils sont également utiles lors d’une campagne publicitaire pour évaluer les performances en matière de vente.

Quels sont ces fameux KPI à surveiller pour votre référencement?

kpi seo analyse

Le KPI: la définition

C’est l’acronyme anglais de Key Indicator Performance. En français c’est l’indicateur clé de performance. Ils sont très utilisés dans le domaine du marketing digital et plus particulièrement lors d’une campagne publicitaire. Ils sont donc plusieurs indicateurs.

La première phase est de mesurer les performances d’un site internet, blog ou e-commerce grâce aux actions qui ont été menées lors d’une campagne publicitaire ou d’une stratégie marketing. La deuxième phase est de repérer les défaillances ou les puissances des actions lors d’une analyse de résultat grâce à un outil. Et la troisième phase est de prendre les décisions adéquates, de définir de nouveaux objectifs, de recréer une nouvelle campagne ou stratégie plus efficace et d’obtenir des résultats plus concluants.

Pour une stratégie SEO efficace, mesurez les bons KPI

Le référencement naturel (SEO) est un canal d’acquisition par excellence, tout simplement est qu’il n’y a pas beaucoup d’argent à dépenser et à investir. Vous rendez des contenus visibles gratuitement sur internet et pour les visiteurs.

Votre but ultime (comme tout le monde) sera d’arriver en première page sur Google et surtout en haut de la page. Ne cherchez pas la facilité, il n’y a pas de miracle parce qu’il faudra beaucoup d’effort et de travail. Élaborer une stratégie SEO assez performante pour rendre votre site internet plus visible. Mais avant, il est important de mesurer les bons indicateurs en SEO.

Ne vous fiez pas aux apparences, le SEO est un travail considérable et sur du long terme pour obtenir des résultats. Mais à force de persévérance, votre travail finira par être récompensé, alors soyez patient!

Comment les mesure-t-on ces indicateurs?

ecran analyse statistique

Je vous rassure pas à l’œil nu! Il existe une multitude d’outils disponibles sur le web, gratuits ou payants. Ils sont nécessaires à une analyse des performances, voici une liste.

Les outils payants (tarifs exprimés en dollars et en euros)

  • SEMRush reste le meilleur de sa catégorie en matière d’analyse. Il est ultra complet, performant et appréciable. Compter entre 99$ et 374$ par mois
  • Ahrefs est le principal concurrent de SEMRush, outil complet, performant et enrichissant. Compter entre 99$ et 999$ par mois
  • Majestic SEO est un bon analyseur en matière de SEO et vous offre des résultats très précis. Compter entre 46.99€ et 379€ par mois
  • Mangools rassemble plusieurs services comme le SERP Checker ou bien le Site Profiler. Compter entre 29.90€ et 79.90€ par mois, est il est le moins pour plus de services

Les outils gratuits

  • Google Analytics reste l’outil assez complet et gratuit, il offre une personnalisation de votre tableau bord, de nombreux statistiques et des analyses assez compréhensibles
  • Google Search Console est le 2e outil gratuit mais moins performant que GA (même si il s’est amélioré au fil des années) et c’est l’outil le plus utilisé par des experts en SEO
  • Screaming Frog propose beaucoup de services comme le link bulding ou le marketing de contenu. Inscrivez vous gratuitement, utilisez l’outil comme bon vous semble et voyez vos résultats. Il est aussi disponible en logiciel à télécharger
  • Cocon.se montre votre site comme voit Google (c’est eux qui le dit). Pour l’utiliser, créez un compte puis analysez votre site internet

Il existe de nombreux outils qui pourraient correspondre à vos besoins selon votre budget. Si vous n’en avez pas, Google Analytics reste un bon outil universel.

Il est préférable de mesurer vos performances au moins une fois par mois ou sur le court terme mais à fréquence régulière. Enfin, il est possible de les mesurer dans un tableau, de comparer toutes les données, de regarder si les KPI semblent avoir un impact et de voir les évolutions.

Les indicateurs essentiels pour mesurer vos performances SEO

1- Le trafic organique

Cela correspond au nombre de visite qui provient des moteurs de recherche. Les clics viennent uniquement à partir de recherche organique sans passer par des annonces. C’est la première métrique à surveiller. Il prend uniquement cette source en compte.

Cette métrique permet de comprendre si votre stratégie SEO a fonctionné ou pas du tout. Plusieurs raisons peuvent penser que votre plan SEO a été plutôt laborieuse:

  • le taux de conversion relativement faible,
  • les objectifs n’ont pas été atteints,
  • la cible n’est pas la bonne,
  • les contenus inintéressants,
  • le trafic trop faible,
  • le taux de rebond relativement élevé

2- La position des mots clés

La recherche de mots clés fait partie de votre stratégie SEO et certains ont une bonne position par rapport à d’autres. Cependant, il ne faut pas insérer n’importe lesquelles, apprenez déjà à les connaitre ces différents types de mots clés, surtout les mots clés « spécifiques » et en rapport avec votre activité, produits ou services.

Les outils tel que SEMRush ou Ahrefs vous indiqueront les mots clés, dans le classement, les plus pertinents pour votre référencement naturel et surtout local.

3- Les backlinks

Pour rappel, les backlinks sont des liens provenant d’autres sites internet et qui atterrissent sur le vôtre. C’est un facteur SEO important parce qu’il favorise la position sur les moteurs de recherche.

Plus j’ai de liens plus ma position sera meilleure sur Google?

Pas vraiment! Le nombre de liens ne signifie en aucun cas un bon classement. Pour une bonne position, les backlinks doivent répondre à 3 critères:

  1. la qualité
  2. la pertinence
  3. l’emplacement

La qualité prime sur la quantité et pour qu’ils soient de bonne « qualités », les liens doivent être digne d’une confiance absolue par les internautes et par Google. La pertinence correspond au lien d’un autre site par rapport à votre contenu. L’emplacement signifie dans quel partie de la page, les liens doivent y être insérés. L’idéal serait de les insérer dans des paragraphes.

Évitez donc de les insérer soit dans le header (en-tête de page) qui contient uniquement des balises et le contenu de la page.

Et dans le footer (pied de page) qui contient des liens vers d’autres pages de votre site internet (contact, formulaire, à propos) ou liens externes vers les réseaux sociaux.

Comment reconnaît-on un lien de bonne qualité?

Cela a un rapport avec le domaine d’autorité d’un site internet et c’est cela qui détermine la confiance du site donc des liens. Le blog Moz a expliqué comment se détermine votre domaine d’autorité à l’aide nombreux facteurs. Si il est faible, c’est peut-être que votre site est trop récent ou que vous n’avez pas encore acquis de backlinks de qualité.

Voici quelques facteurs à prendre en considération:

  • la qualité du contenu,
  • le nombre d’abonnés et d’interactions sur les réseaux sociaux,
  • le nombre de liens qui vont vers votre site,
  • la qualité des liens qui se dirigent vers votre site,
  • la structure très « friendly » (ergonomie, temps de chargement, maillage interne)

La qualité d’un backlink ne veut pas dire qu’il est bien écrit et qu’il n’y aucune faute d’orthographe, elle répond à des exigences de la part de Google et Bing en se basant sur des critères. Parmi les critères, il faut en rajouter deux autres tel que l‘ancre du lien, c’est un lien qui est inséré dans un mot et qui correspond au contenu du lien. Et aux attributs DoFollow et NoFollow pour que les robots de Google ne suivent ou pas les liens.

En réalité, obtenir des backlinks de qualité est un véritable parcours du combattant mais il y a rien de mieux que les échanges, les collaborations, les partenariats, la rédaction d’article en tant qu’invité ou bien les interviews. On pourrait parler aussi de l’attractivité et de la qualité du contenu de votre blog qui peut vous êtes favorable.

4- Le taux de rebond

C’est le taux d’internautes qui quittent votre page ce qui inclus leur comportement, cela veut dire que plus le taux est élevé plus les internautes ne sont pas intéressés par ce que vous faites ou que vos contenus ne correspondent pas à leurs recherches.

Si votre taux de rebond se situe à plus de 60% c’est que c’est mauvais, il faudra donc travailler davantage pour que votre taux soit moins élevé. Pour un taux qui situe entre 40% et 50% c’est que ce n’est pas si mauvais mais peut mieux faire. Alors qu’un taux en dessous de 40% montre que vos visiteurs trouvent un intérêt à vos contenus.

5- La durée des visites

Cet indicateur est complémentaire avec le taux de rebond. Combien de temps les internautes restent-ils sur votre site web? Comment les garder plus longtemps possible? En vous posant ces 2 questions, vous imaginez que votre travail est loin d’être terminé.

La durée d’une visite correspond à une session soit 30 minutes. Chaque session indique que l’utilisateur a consulté plusieurs pages de votre site web. Il met en avant la qualité et permet de modifier les éléments liés à votre site web. Voici quelques conseils pour garder vos visiteurs longtemps:

  1. écrire des titres accrocheurs et qui promettent aux visiteurs d’obtenir toutes les informations qu’ils recherchent,
  2. créez un contenu lisible, épuré et qui réduit la fatigue visuelle1,
  3. utilisez des vidéos attirantes et joignez l’utile à l’agréable,
  4. insérez un CTA (Call-To-Action) et de préférence en bas de chaque page,
  5. atténuez le temps de chargement au maximum,
  6. créez un site « responsive » (site pour mobile) pour attirer les mobinautes

6- Le taux de conversion

C’est lorsqu’on convertit un prospect en client ou un visiteur en abonné sur les réseaux sociaux, c’est pour savoir si votre campagne a eu un impact positif.

mail smartphone

C’est sur Google Analytics qui faudra s’y rendre pour voir cet indicateur, bien entendu après une bonne configuration dans les paramètres. Les conversions sont variées:

  • abonnement à un compte ou page sur les réseaux sociaux,
  • abonnement à une newsletter,
  • demande de contact,
  • remplissage d’un formulaire,
  • appel,
  • réponse à un email

7- Le ROI

En anglais Return On Investment, en français le retour sur investissement (RSI) est indicateur à prendre en compte lors d’une campagne publicitaire. Cela équivaut au budget que vous avez dépensé et ce que la campagne vous a rapportée au niveau gain.

Pour gagner de l’argent, votre campagne doit être performante et efficace mensuellement. Pour être clair, vous n’allez pas gagner beaucoup d’argent voir pas du tout dès la première campagne. Il faudra penser à investir plus et sur le long terme afin d’atteindre vos objectifs. Le ROI est une métrique qui désigne votre rentabilité, des coûts que vous avez investi et des gains que vos investissements vous ont fait gagner ou fait perdre. On ne gagne pas à tous les coups!

1- La fatigue visuelle est souvent dû à un usage excessif de nos yeux, surtout à travers des écrans. Pour la réduire, réalisez un site web sans utiliser trop de couleur flashy, d’images intempestives et qui arrivent subitement, des caractères trop petits ou trop grands, des lignes trop longues et un manque d’espacement entre les lignes.

(1 commentaire)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :