La rédaction web est un domaine qui mêle l’écriture, web et référencement. Quand un rédacteur écrit pour le web, il le fait d’abord pour les visiteurs/lecteurs et surtout pour les moteurs de recherche.

Si rédiger un article paraît simple, l’optimiser ne l’est pas en réalité. Beaucoup d’éléments doivent être prise en compte pour qu’un article arrive en première page sur Google ou Bing. Et ce n’est pas une question d’écriture! Loin de là!

Comment le rédige-t-on réellement et comment rendre son optimisation efficace?

femme écrire bureau

La rédaction web et le SEO: les bases

L’écriture web est un domaine qui combine technique de l’écriture pour internet et référencement naturel (SEO). Avant de pouvoir rédiger un article, il faut comprendre les bases de ces 2 domaines.

La rédaction web consiste à rédiger du contenu optimisé pour le monde du web, des visiteurs et des moteurs de recherche. Le but est d’écrire pour une audience ciblée et d’offrir les informations les plus pertinentes aux internautes lorsqu’ils effectuent une requête.

Quand au SEO (Search Engine Optimisation) est un ensemble de technique employé pour apparaître en première page sur les moteurs. Cela va permettre de booster certains aspects de votre site internet (trafic, notoriété, conversion) et de votre entreprise (activité, chiffre d’affaire). Bien évidemment, avant toute apparition sur le web, une stratégie SEO est crée dans les règles de l’art.

Mais à quoi ça sert la rédaction web si je sais rédiger?

Ah bon, vous croyez! Du papier et des stylos suffisent? On impose pas des mots sur le web comme sur papier. Non je vous rassure, ce n’est rien de tout cela.

Pour être sincère, la rédaction web ne se repose pas uniquement sur l’écriture. Il y a tout un mécanisme pour parvenir à être visible correctement sur internet. Toutes les techniques qui sont imposées par les moteurs de recherche sont destinés à délivrer le meilleur des informations aux webinautes et je ne pense pas que « écrire pour le web » est un domaine auquel on peut exercer facilement.

Un rédacteur qui écrit pour le web, il le fait de manière à pouvoir donner les renseignements auxquels les internautes aimeraient voir et surtout en apprendre davantage. Pour faire plus simple, ce type de rédaction sert à donner les bonnes informations en ayant une crédibilité et tout en s’adressant aux internautes comme aux mobinautes. Son audience est donc vaste mais elle sera ciblée avec précision, le web ne s’adresse pas aux personnes qui n’ont pas internet et qui préfèrent lire sur papier.

Enfin, n’oubliez pas que la rédaction web est adapté à l’aide d’une stratégie!

Le rédacteur web un atout essentiel à votre visibilité en ligne

Il y a de plus en plus de rédacteur en France, c’est un métier qui est très apprécié et en constante évolution. Avant on faisait pas appel à un rédacteur pour rédiger une fiche produit ou un email, aujourd’hui c’est le cas. En faisant appel au service d’un rédacteur, il vous guidera dans le processus de votre visibilité en ligne, que ce soit pour un site web ou pour une entreprise. Chaque rédacteur a ses propres règles et ils fonctionnent tous différemment.

Tous les rédacteurs ont été formés et certains se spécialisent dans un domaine en particulier (santé, bien-être, nutrition, visibilité Google, e-commerce…..). Pour en trouver un, pensez aux plateformes dédiés, sur leurs réseaux sociaux ou dans votre réseau. Même un débutant est aussi compétent, alors n’hésitez pas à contacter quelques uns en fonction de votre projet et budget.

femme agenda ordinateur portable

Le rédacteur web avec son lot de clichés qui lui collent à la peau!

C’est un métier en plein essor, depuis le début des années 2000, les rédacteurs étaient un peu invisibles, on se savait pas en quoi consister ce métier. De nos jours, Il est considéré comme un métier « facile » puisqu’on écrit.

En 2021, les temps ont changés et internet aussi comme le comportement des internautes. Pourtant, comme dans tout métier du web, le rédacteur à son lot de clichés insupportables et des idées reçus farfelus. Faisons un petit tour d’horizon!

  • Un rédacteur web est comme un journaliste: complètement faux! Le journaliste a été formé dans une école pour justement être journaliste. La version papier est différente de celui du web, même si ces 2 métier sont différents, ils sont complémentaires. Le journaliste traditionnel n’utilise pas le SEO dans ces articles papier ou télévision. Bien sûr on peut parler de « e-journaliste » là il écrit pour le web et surtout pour ces lecteurs.
  • Tout le monde peut le devenir: la langue du web ce n’est pas la langue de Molière! Il ne suffit de savoir bien écrire et de ne pas commettre de faute pour le devenir. Un rédacteur devra maîtriser des domaines comme le SEO, SEA, SEM, développement web (HTML et CSS), marketing de contenu.
  • Un rédacteur web coûte trop cher pour ce qu’il fait: le problème d’argent ou le manque de budget est un sujet récurrent souvent évoqué et souvent pas manque de connaissance du métier. Un rédacteur web qui travaille en agence, oui peut être cher (il ne travaille pas gratuitement!) mais en freelance, cela peut-être fort intéressant. Il est flexible, productif, disponible, défini et respecte votre budget. Ne voyez pas le rédacteur comme une dépense mais comme un investissement.
  • Mon article ne me rapporte rien: si la rentabilité financière vous inquiète tant, ne faites pas appel à un rédacteur parce qu’il n’est pas là pour perdre son temps. La rentabilité n’est pas financière quand on rédige un article mais il est rentable en matière de visibilité et sur le long terme.
  • Un article ne se rédige pas en 3 heures: Et pourtant si! Avant d’écrire quoi que ce soit, le rédacteur s’informe, se documente en amont, fait une recherche approfondie, écrit au brouillon et élabore une stratégie/ligne éditoriale. Entre la recherche intensive d’information et la rédaction de l’article, cela peut prendre entre 3 et 6 heures voir plus. Tout dépend pour qui on écrit, quel est le sujet principal, son niveau de complexité et dans quel contexte.
  • Quand il rédige, il ne pense qu’à Google: Pas que! Il faut également penser aux visiteurs qui deviendront des lecteurs assidus de vos articles. Pensez à réaliser un persona et viser la bonne audience, vous verrez c’est beaucoup mieux. Pour rappel, ce n’est pas Google qui génère du trafic et qui fait augmenter votre taux de conversion et par la même occasion, votre visibilité, mais bien les visiteurs.

Pour une bonne position, prenez votre mal en patience!

Être bien positionné sur Google demande du temps et surtout énormément de patience. Cela prend combien de temps pour être bien visible? En résumé, combien de temps pour arriver en première position sur Google. La réponse: ça dépend!

Google privilégie (hélas) les « gros sites », ceux qui génèrent beaucoup de trafic (différentes sources), qui ont un netlinking de qualité, qui font beaucoup de publicité/promotions sur les réseaux sociaux et qui ont une grande notoriété voir une crédibilité auprès de leurs lecteurs. Pour répondre de façon imprécise, entre 1 et 3 ans voir plus.

ordinateur portable smartphone

Comment fonctionne le référencement sur Google?

On va parler de ce moteur là parce qu’il détient la plus grosse part de marché (90%). Google c’est 30 000 milliards de pages web indexées, 20 milliards de site internet crawlés, 3,3 milliards de requêtes effectuées et 15% de nouvelles requêtes, et par jour. Alors votre site internet ne sera pas référencé aussi facilement, voilà pourquoi ça prend du temps d’être bien référencé.

Le référencement fonctionne à l’aide d’algorithmes et en fonction de la requête saisie sur la barre de recherche. Si Google affiche un de vos articles en première page c’est qu’il a répondu aux différentes normes en matière de référencement et de la qualité vis à vis de vos concurrents.

Mais quels sont ces fameuses normes en SEO?

Ce sont des règles imposées par les algorithmes Google pour un bon référencement:

  • réécrire les balises HTML et URLs,
  • écrire une bonne méta description en 160 caractères maximum avec un mot clé principal,
  • structurer votre site internet pour les Googlebots comprennent le sens,
  • rédiger du contenu pertinent et de qualité,
  • insérer des backlinks de qualité (SEO off-page),
  • mettre en place un maillage internet,
  • repérer les contenus dupliqués,
  • optimiser l’UX de votre site web

9 conseils pour bien rédiger votre article purement SEO comme un pro

1- Avantagez toujours la qualité et la pertinence

Un texte de qualité est un contenu unique, engageant, convaincant et original. Évitez le contenu dupliqué (content duplicate) pour ne pas être sanctionné par les robots et pour que votre référencement soit mauvais. Ce genre de pratique est monnaie courante, ça devient presque une manie de recopié un contenu pour faire croire qu’on l’a écrit. Malheureusement, Google n’aime pas du tout ça et vous le fait comprendre (position qui baisse rapidement). Google vous indique comment les éviter.

Pensez aussi à la pertinence des informations, les lecteurs aiment les consulter parce qu’ils ont entièrement confiance. La pertinence peut être des sources, des interviews ou bien des statistiques.

main écrire tasse

2- Mettez à jour les articles

Si vous écrivez depuis plusieurs années ou mois, les mettre à jour est essentiel. De nouvelles informations arrivent voir de nouvelles tendances (SEO, UX, Web design, réseaux sociaux) et il est toujours bon de le faire.

Pourquoi faut-il le faire?

Pour 4 raisons:

  1. vous donnez des informations récentes à vos lecteurs,
  2. vous comprenez les tendances et actualisez vos articles,
  3. vous n’abandonnez pas vos lecteurs,
  4. vos articles seront bien référencés

3- Écrivez des titres qui accrochent

Les lecteurs aiment les titres qui leur parlent et dont ils ont confiance. Pour cela, il faut les amener à cliquer dessus. Quelques conseils pour les attirer. Pour cela ils doivent:

  • être courts, clairs, simples et compréhensifs,
  • susciter leurs intérêts et curiosités,
  • avoir un chiffre,
  • apporter une solution à leurs problèmes,
  • proposer un processus ou des étapes,
  • être sous la forme de question avec l’adverbe « comment »

Exemple: « 9 astuces pour déboucher son évier » – « Comment déboucher son évier en 9 étapes? » – « 9 recettes de grand-mère pour déboucher un évier »

4- Adoptez les bons mots clés

C’est grâce aux mots clés que vos visiteurs iront sur votre article. Cependant, il ne faut pas négligler cette étape parce que tout se repose sur votre bon sens de l’observation.

La recherche se fait à l’aide d’outils (Ubbersuggest, Google Trends, SEMRush) et qui vous offrent cette possibilité de faire une recherche approfondie. Il existe plusieurs types de mots clés en SEO mais ceux à privilégier ce sont les mots clés à « longue traîne ». C’est un ensemble de mots clés composés de 4 à 6 mots.

Évitez de les placer n’importe où dans votre texte et de les multiplier. Pensez à varier les plaisirs rédactionnels en utilisant des synonymes, du vocabulaire riche et complet. On appelle cela un « champ sémantique ».

Mais où donc les placer ces mots clés?

  • balises HTML (title, méta description, Hn)
  • titres (titre principal, sous-titres)
  • contenu (paragraphe)
  • image (alt)

5- Écrivez un article long

En n’oubliant pas la qualité, la quantité est une tendance en SEO cette année. Plus l’article est long plus les visiteurs resteront longtemps. 3000 mots serait la norme mais 2000 mots c’est pas mal non plus. Oui c’est long mais c’est pour 4 raisons:

  1. le taux de rebond sera faible,
  2. le taux d’engagement sera élevé,
  3. les visiteurs resteront le plus longtemps possible pour rechercher une information,
  4. le sujet sera bien traité donc crédible à leurs yeux

6- Optimisez les balises HTML

C’est l’un des domaines auquel le rédacteur doit connaître, le HTML (Hyper Text Markup Language), c’est un langage de balisage. Une balise est représenté par un chevron <ouvrant et fermant>. Il faut les optimiser pour faire comprendre aux robots de Google le sens des informations et de la hiérarchisation de votre site internet. 5 balises en tout.

Concernant les images, il n’y a pas que l’attribut « alt » (texte alternatif) qui faudra optimiser mais aussi le titre, la taille, le nom du fichier et la légende. Même si ces éléments n’ont pas vraiment d’impact sur votre référencement, il est toujours utile de proposer un autre type de contenu autre que de la rédaction comme des images, photos, vidéos, infographies. Montrer leur un peu de diversité.

bureau ordinateurs

7- Intégrez un maillage interne

Il s’agit de liens qui relient d’autres liens de votre site internet. Cela permet d’avoir un taux de rebond relativement faible tout simplement parce que les visiteurs vont se promener de page en page, soit juste à la recherche de nouvelles informations dans des articles existants, pour voir la qualité de votre travail ou bien par curiosité.

Pour un maillage efficace, il faut prendre en compte 4 facteurs:

  1. la cohérence: les liens doivent correspondre par rapport à votre article,
  2. la position: pour une navigation ergonomique, mettre des liens en haut (dans un fil d’ariane) de préférence,
  3. le nombre: en insérer un petit nombre (3 ou 4) pour que votre SEO ne soit pas impacté,
  4. la qualité: les liens doivent apporter des informations utiles et pertinentes

8- Structurez bien votre article

Les robots de Google/Bing comprennent le sens de votre article si celui-ci est bien structuré et de façon claire. Plus ils comprendront plus votre position sera meilleure.

Votre article doit être composé d’un seul titre principal <H1>, de 2 ou 3 <H2> <H3> et de sous-titres <H4> à <H6>. Ne pas passer de H1 à H3, il faut respecter un ordre. Vous pouvez ajouter des ancres (#) pour un accès plus rapide à l’information.

9- Modifier votre article avant la publication

Relire plusieurs fois, repérer les fautes d’orthographe, réécrire les balises bref modifier toujours avant de publier votre article définitivement. Vous pourrez toujours modifier plus tard. Profitez aussi de l’aide de la part de vos collègues et ajuster les points qui pourraient nuire à votre visibilité.

En résumé

On ne devient pas rédacteur du jour au lendemain, l’écriture web nécessite beaucoup de travail et des compétences. Un rédacteur a beaucoup et trop souvent de clichés qui lui collent à la peau et des fausses idées qui détruit un métier rien qu’avec des mots. Souvent blessant et par manque d’empathie de la part de certains clients qui se croient tout permis.

C’est un métier passionnant et fait pour les passionnés. Un rédacteur c’est bien plus que cela, c’est un magicien des mots! Pensez à faire appel à mes services pour vous aider dans la rédaction d’article pour votre blog professionnel, en me contactant ici.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :